Carnets de voyages en Italie et méditerranée

Introduction à Naples, le début du voyage

Le golfe de Naples, le Vésuve, le cœur de la ville, vus depuis les quartiers hauts
Le golfe de Naples, le Vésuve, le cœur de la ville, vus depuis les quartiers hauts

Le golfe de Naples, le Vésuve, le cœur de la ville, vus depuis les quartiers hautsCrédit photos www.viaggio-italia.fr sous licence Creative Commons

L’arrivée à Naples est d’abord un tourbillon. Le bruit, la foule, la chaleur en été ou au printemps, les premières impressions visuelles sont autant de raisons d’être pris d’un léger vertige. Et pourtant vous en aviez discuté, vous aviez réfléchi avant, vous vous étiez préparé, vous aviez tout lu … Les scooters, la Camorra, les poubelles n’avaient aucun secret pour vous et vous étiez prêt à affronter tout cela pour voir de l’autre côté du mur.

Et puis il paraît que Pompéi est incontournable, que Capri vaut  à elle seule le voyage, que le Musée Archéologique possède l’une des plus incroyables collections du monde, que l’on peut escalader le Vésuve, que c’est à Naples que la Pizza (avec un grand « P ») a acquis ces lettres de noblesse, alors ça valait bien le coup de venir, au moins pour dire que vous l’avez fait !

Découvrir Naples

Mais ces premières minutes de contact avec la ville, que ce soient la traversée en taxi depuis l’aéroport ou la sortie de la gare pour ceux qui arrivent en train de Rome sont des minutes de suspension, de troubles , où se mêlent la curiosité, un peu d’angoisse en entrant dans le Taxi Fiat Multipla aux siège percés et dépourvu de ceintures à l’arrière, l’incompréhension en traversant les quartiers populaires de cette cité tentaculaire blottie contre la mer, appuyée contre les Apennins,  et où commence à poindre l’idée qu’on a peut-être fait une bêtise en venant ici …

 

Mais au fait, où êtes vous ?

Derrière ces airs chaotiques Naples est une cité plusieurs fois millénaire où se sont succédé (ou superposé) des étrusques, des samnites descendus de la montagne, des grecs, les romains, les byzantins, des arabes, des normands, des angevins, des vices-rois espagnols, des rois des Deux-Siciles, les Bonaparte, les garibaldiens, la royauté italienne, les fascistes et la république italienne que nous connaissons aujourd’hui …

De cet enchevêtrement historique reste aujourd’hui une ville d’une richesse architecturale et culturelle exceptionnelle. Vous allez, dans la même visite, traverser des citernes étrusques ayant servi de refuge pendant la seconde guerre mondiale, les coulisses d’un amphithéâtre romain, pour ressortir dans le salon d’un immeuble habité au XXIème siècle ;  telle autre visite vous fera remonter sans transition d’un antique rue romaine bordée d’échoppes vers le cloître d’une église gothique ; plus tard,  au gré d’un d’un ticket de funiculaire, vous passerez directement du brouhaha du quartier espagnol aux quartiers résidentiels huppés du Vomero et ses boutiques de luxe…

Alors si le cœur vous en dit laissez-vous convaincre par la vitalité et l’anticonformisme de Naples, qui a fasciné tant d’illustres visiteurs de Virgile à Stendhal, en passant par Maradona !

Mots-clefs : , , , , ,

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

0 Partages