Carnets de voyages en Italie et méditerranée

Visiter les quartiers espagnols de Naples et y manger

Vue des quartiers espagnols de Naples

Les rues en pente des Quartiers Espagnols remontant vers la colline du Vomero, le linge séchant dans la rue et aux fenêtres, les modestes bassi – habitations d’une seule pièce situées au rez-de-chaussée des immeubles-, rassemblent une bonne part de l’imaginaire autour de Naples.Crédit photos www.viaggio-italia.fr sous licence Creative Commons

L’histoire des quartiers espagnols de Naples se rattache à celle de la domination espagnole sur la ville. Les vices-rois espagnols qui gouvernent le royaume de Naples, définitivement perdu par les français (alliés de circonstance des napolitains) en 1504 au profit de l’empire espagnol, ont apposé leur marque sur ce qui est à la fois la deuxième ville la plus peuplée d’Europe après Paris et la plus peuplée de l’empire espagnol. Dès lors ces vices-rois vont remodeler la ville, traçant la Via Toledo à l’emplacement des anciens fossés qui

Amalfi, la brillante et improbable République Maritime

Le Duomo d'Amalfi vu depuis la place centrale

La splendide Cathédrale d’Amalfi, richement décorée, et son grand escalier donnent une idée de la splendeur passée de la République Maritime d’AmalfiCrédit photos www.viaggio-italia.fr sous licence Creative Commons

Même sur la place qui fait face au majestueux Duomo,  il est bien difficile de nos jours d’imaginer que Amalfi, cette petite ville de 6000 habitants à 70 kilomètres de Naples et 20 kilomètres de Salerne, fut il y a bien longtemps, une place forte du commerce et de la marine en Europe, et même au-delà. Cette ville coincée entre des montagnes culminant à plus de 1200 mètres et la mer, qui a donné son nom à la côté amalfitaine, est désormais le rendez-vous des stars et de ceux qui cherchent hors saison le calme et la beauté, nous propose aujourd’hui encore, malgré l’afflux des visiteurs, de très belles découvertes.

L’île de Procida, un monde en miniature au large de Naples

Procida la marina Corricella

La Marina Corricella résume bien la particularité de Procida : port de pêche abrité derrière des brises lames, façades orientales caractéristiques et colorées, coupole byzantine… Crédit photos www.viaggio-italia.fr sous licence Creative Commons

Que peut-on lire comme bêtises sur ce petit caillou posé à 4 kilomètres de la côté en face de Naples et Pouzolles… Tel Guide (dont la couverture affiche une couleur issue du mélange harmonieux du bleu et du jaune) vous prévient sans rire que l’île est restée la plus sauvage du Golfe de Naples alors qu’elle est peuplée depuis 3000 ans et affiche aujourd’hui 2500 habitants au kilomètre carré ! Tel autre guide vous expliquera doctement qu’on ne sait pas grand-chose de l’histoire de l’île car elle n’est pas bien documentée … Bien loin des clichés et du manque d’intérêt heureux des guides touristiques et des tours opérateurs, Procida est un petit bijou réservé aux curieux, tellement différent de ses grandes sœurs Capri et Ischia.

Visiter Capri, l’île aux merveilles

Visiter Capri, les faraglioni

les Faraglioni sont l’une des attractions incontournables de Capri, à voir de près lors du tour de l’île en bateau.Crédit photos www.viaggio-italia.fr sous licence Creative Commons

Des trois îles du Golfe de Naples, avec Ischia et Procida, Capri est de loin la plus réputée et la plus touristique, et parfois pour de mauvaises raisons (non c’est pas fini!). De fait, visiter Capri en été dans de bonnes conditions relève du défi car il faut s’attendre à un afflux de touristes qui allongeront les files d’attentes et pimenteront les additions dans les restaurants et les hôtels. Cependant il ne faut surtout pas se décourager, surtout si vous avez la chance de pouvoir venir au printemps ou à l’automne, car Capri est bien la plus belle île du plus beau Golfe d’Italie, sa végétation luxuriante à peu à envier aux caraïbes, ses falaises offrent des perspectives spectaculaires, les vestiges historiques nombreux et étonnants mériteraient à eux seuls le voyage. Nous allons vous proposer une découverte de l’île de Capri sur une journée au départ de Naples, certains que vous y retournerez !

Une excursion à Ischia : le Château Aragonais

L'arrivée sur Ischia en Ferry, avec l'ombre de Capri qui se dessine...

L’arrivée sur Ischia en Ferry, avec l’ombre de Capri qui se dessine…Crédit photos www.viaggio-italia.fr sous licence Creative Commons

Le Golfe de Naples compte trois îles dont la plus célèbre n’est autre que la divine Capri, la plus petite Procida, et la plus grande et la plus peuplée est Ischia. Il serait illusoire de faire le tour de cette île de 46 km² en une fois, mais elle peut parfaitement faire l’objet d’une excursion très agréable d’une journée depuis Naples, en prenant par exemple comme objectif principal la visite du Château Aragonais.

Au cœur de la Pizza Napolitaine

four à pizza ouvert

la Pizza napolitaine se fait dans un four à bois ouvert, dont la température est comprise entre 430 et 480 degrés.Crédit photos lotus head sous licence Creative Commons

La Pizza est l’un des produits les plus consommés au monde, d’Istanbul à New York en passant par Pékin, il y a (à peu près) 100 % de chances que vous puissiez trouvez une « pizzeria » au coin de la rue. De même, la Pizza a envahi les bacs des produits surgelés ou les rayons frais de vos hypers marchés où elle se décline généreusement avec du fromage à raclette, de l’emmental synthétique ou de la mozzarella allemande, sur une pâte au choix cartonnée ou flasque, voire fourrée d’un fromage aux vertus bien mystérieuses.

Mais … avez-vous déjà mangé une VRAIE Pizza ??

La Bersagliera, restaurant de poissons au pied du Castel dell’Ovo

Vue du petit port du Borgo Marino à Naples

Le restaurant La Bersagliera vu du Borgo Marino de Naples Crédit photos www.viaggio-italia.fr sous licence Creative Commons

Au pied du Castel dell’Ovo

A Naples, dans un cadre étonnamment calme, à deux pas du centre monumental, se love en contrebas du Lungomare depuis 1919 un restaurant spécialisé dans les poissons et les fruits de mer.

Le lieu est idéal et offre en terrasse une vue imprenable sur la presqu’île du Borgo Marino et sur le mystérieux Castel dell’Ovo. Ici se côtoient les barques de pêcheurs, les bateaux de plaisances, les apprentis véliplanchistes et, aux beaux jours, l’exubérante jeunesse des quartiers espagnols venue faire des plongeons depuis la rue dans l’eau du port.

Antica Trattoria Da Carmine, cuisine napolitaine populaire

Basilique San Paolo Maggiore

L’Antica Trattoria Da Carmine se trouve en face de la basilique San Paolo Maggiore de NaplesCrédit photos János Korom Dr sous licence Creative Commons

Idéalement située sur le decumanus maggiore, au cœur de la Naples antique, en face de l’entrée de la Napoli Sotterranea, l’Antica Trattoria Da Carmine est un restaurant qui réjouira les voyageurs fourbus et curieux, désireux de se restaurer à bon compte des spécialités authentiques de la région.