Carnets de voyages en Italie et méditerranée

Le Colisée après le chute de l’Empire Romain

Le Colisée au 18ème siècle
Le Colisée au 18ème siècle

Le Colisée, détruit par les tremblements de terre, dépouillé par les marchands de pierres et de marbres, abrite au 18ème siècle un chemin de croix. Tableau de Thomas Cole – 1832Thomas Cole – domaine public

Le Colisée est l’un des monuments antiques les plus visités au monde, le symbole de Rome, une silhouette connue de tous, mais qui sait ce qui advint du Colisée après la chute de l’Empire Romain d’occident ? Une exposition consécutive aux dernières fouilles et aux travaux de restauration qui se sont déroulés ces deux dernières années fait le point sur cette histoire insoupçonnée.

Le Colisée après la chute du dernier Empereur

On le sait, en 476 le dernier Empereur Romain d’Occident, Romulus Augustule, est déposé par Odoacre, un officier romain d’origine barbare.

Odoacre gouverna l’Italie sous le titre de Patrice d’Italie, avec l’agrément de l’Empereur d’Orient et du Sénat romain jusqu’en 493 lorsqu’il fut assassiné par le roi Ostrogoth Theodoric. Au regard de ce que nous enseignent les livres d’Histoire qui pourraient laisser croire que pour Rome le temps c’est arrêté le 4 septembre 476, il est important de prendre conscience qu’à ce moment là il y a bien longtemps que l’Empire est en crise, que les nations barbares fédérées fournissent le gros des troupes de l’Empire, et que les empereurs et les crises se succèdent à la vitesse où les majorités se défont au parlement italien de nos jours …

Pour tout dire il est bien probable que de nombreux citoyens romains ne se soient pas aperçus de la chute de l’Empire …

Ainsi, la vie quotidienne a suivi son cours à Rome et le Colisée a continué à remplir son rôle quelques temps. Si les jeux avec gladiateurs ont été interdits dès la fin du 4ème siècle, il est attesté qu’au moins jusqu’en 523 (sous Théodoric) des représentations mettant en scène des animaux (les venationes) ont eu lieu au Colisée. Cependant, petit à petit le Colisée est abandonné; fragilisé par les tremblements de terre de 442, 484 et 508, le Colisée fut restauré une dernière fois sous Théodoric mais de moins en mois utilisé notamment du fait qu’il était devenu trop grand pour la population de Rome !

Le Colisée a successivement accueilli un cimetière, une église puis plus rien; encore affaibli par les tremblements de terre de 801 et 847 il devient un source de matériaux (fer des agrafes qui joignaient les pierres entre elles à l’origine, pierre tombées suite aux tremblements de terre, …), et sa vocation originelle tombe peu à peu dans l’oubli.

Le Colisée au Moyen Age

Au début du 10ème siècle le Colisée appartient à l’Eglise Santa Maria Nova et abrite également de nombreuses habitations et échoppes d’artisans sur les deux premiers niveaux.

A partir du 11ème siècle, notamment suite au pillage de Rome par les normands de Robert Guiscard qui allèrent prendre racine plus au Sud à Naples et en Sicile, la ville est divisée entre quelques puissantes familles qui fortifient leurs possessions afin de se prémunir tant de nouvelles razzias extérieures que des autre familles romaines ! C’est à l’une de ces grandes familles, les Frangipani (oui c’est bien l’un de leurs descendants qui donna son nom à la crème aux amandes qui agrémente nos galettes des rois), que revint le Colisée qui fut intégré dans les fortifications qui englobaient le domaine de la famille.

Le Colisée était devenu une citadelle fortifiée et cela dura jusqu’à un nouveau tremblement de terre en 1349 qui mis fin à son occupation et le transforma en carrière de pierres, envahi par la végétation. Les pierres de l’amphithéâtre servirent à l’édification du palais de Venise ou de Saint Pierre de Rome entre autres.

Cette situation dure jusqu’au 17ème siècle (!!) où ce qui reste du Colisée accueille des marginaux,  un abattoir, un site de stockage de fumier et de production de salpêtre, avant d’être peu à peu réhabilité et d’accueillir un chemin de croix au 18ème siècle, à la gloire des martyrs chrétiens des premiers siècles.

l'intérieur de Colisée au début du 19ème siècle

L’intérieur du Colisée au début du 19ème siècle abrite une église et un chemin de croix.Christoffer Wilhelm Eckersberg [Public domain], attraverso Wikimedia Commons

C’est cette histoire étonnante et peu documentée qu’il est aujourd’hui donné d’apprécier dans une exposition jusqu’au 7 janvier 2018 dans l’enceinte même du Colisée, alors sans hésitation foncez !

Visite Guidée du Colisée et du Forum

Grâce à votre billet coupe-file, vous pourrez éviter les files d’attente et entrer rapidement dans ce monument historique. Après avoir visité le Colisée, votre guide vous emmènera au Forum Romain, cœur de la société romaine, en passant par le Palatin et la voie sacrée.

Les informations sur l’exposition Coliseum.an Icon

Calendrier et horaires de l’exposition

8h30-17h00 du 8 au 15 mars 2017
8h30- 17h30 du 16 au 25 mars 2017
8h30- 19h15 du 26 mars au 31 août 2017
8h30 – 19h00 du 1er septembre au 30 septembre 2017
8h30 – 18h30 du 1er au 28 octobre 2017
8h30 – 16h30 du 29 octobre 2017 au 7 janvier 2018

La dernière entrée se fait une heure avant la fermeture

Billets (y compris les expositions en cours dans le Forum romain archéologique – Mont Palatin – Colisée)
Plein tarif: 12 €
Tarif réduit: 7.50 €

 

Mots-clefs : , , , ,

Vous aimerez aussi...

  • Colisée et Compagnie…Colisée et Compagnie… Le Colisée est LE monument emblématique de Rome, le passage obligé de tout voyage en Italie, mais connaissez-vous son petit frère de Pouzolles ?
  • La Domus Aurea, le rêve romain de Néron va renaîtreLa Domus Aurea, le rêve romain de Néron va renaître La légende noire de l’Empereur Néron n’en a pas fini de nourrir l’imaginaire. En effet dans un article du 7 février Le Figaro fait le point sur les travaux lancés par le Ministère […]
  • Le Ghetto de Rome, un village dans la villeLe Ghetto de Rome, un village dans la ville Ce qui frappe tout de suite en entrant sur la piazza Delle Cinque Scòle c’est cette atmosphère de petite ville coupée du reste de la Cité. En effet, cette place est la plus importante du […]

Laisser un commentaire

3 Partages