Carnets de voyages en Italie et méditerranée

Colisée et Compagnie…

Les gradins et les sous-sols du Colisée - Rome
Les gradins et les sous-sols du Colisée - Rome

Les gradins et les sous-sols du ColiséeCrédit photos www.viaggio-italia.fr sous licence Creative Commons

Oh ça pour être beau il est beau le Colisée ! Trônant fièrement à côté de l’Arc de Constantin et dominant l’Avenue des Forums Impériaux il expose sa masse incroyable, ces arcades ciselées, ses escaliers vertigineux, ses gradins innombrables dont on pense qu’ils pouvaient abriter plus de 60000 citoyens romains …

Le récent tremblement de terre qui a touché l’Italie jusqu’à Rome, fissurant au passage la façade de Saint Paul hors les Murs (et m’occasionnant un réveil on ne peut plus circonspect à 7H41… mais c’est une autre histoire), nous a rappelé devant l’inquiétude des romains pour leurs monuments à quel point cet édifice incomparable fait partie de notre patrimoine commun.

Le Colisée de Rome

Aujourd’hui encore le Colisée est l’objet de toute les attentions (ne faisait-il pas l’actualité pour l’inauguration de la fin des travaux de restauration quelques jours avant le tremblement de terre?) : on passe devant lui en taxi en arrivant de l’aéroport, on le guette depuis les forums romains, on le visite entre les perches à selfies, on vient manifester devant lui, on se déguise en centurion d’opérette pour venir grappiller quelques sous auprès de touristes crédules (ou non d’ailleurs… que ne ferait-on pas pour une bonne photo). Ce témoin du génie bâtisseur de l’homme, tout comme de certains instincts inavouables , nous fascine comme peu de monuments à travers le monde.

Du pain et des jeux

Tout dans le Colisée est fait pour montrer à la population de Rome la grandeur de l’Empire ; à ce titre sa construction lancée quelques années après le grand incendie de Rome et achevée peu de temps après les catastrophes de Pompéi et d’Herculanum sonne comme un symbole de renaissance pour Rome, un message fort pour ses sujets qui bénéficierons de jeux grandioses propres à préserver la paix civile. Du pain et des jeux, nous n’avons rien inventé…

Les machineries destinées à offrir les plus incroyables spectacles de l’époque seront des défis considérables pour ses architectes, et on commence aujourd’hui à les connaître de mieux en mieux, découvrant un peu plus la grandeur du projet.

Visite Guidée du Colisée et du Forum

Grâce à votre billet coupe-file, vous pourrez éviter les files d’attente et entrer rapidement dans ce monument historique. Après avoir visité le Colisée, votre guide vous emmènera au Forum Romain, cœur de la société romaine, en passant par le Palatin et la voie sacrée.

 

 

Mais, saviez-vous que le Colisée n’est pas le seul de sa famille ?

L’amphithéâtre de Pouzolles

Les sous-sols parfaitement conservés de l’amphithéâtre de Pouzolles

Les sous-sols parfaitement conservés de l’amphithéâtre de PouzollesCrédit photos www.viaggio-italia.fr sous licence Creative Commons

En effet, à quelques 200 kilomètres plus au sud, à Pouzolles, dans la banlieue de la tentaculaire Naples, se dresse un amphithéâtre construit par les mêmes architectes que le Colisée quelques années plus tard, dont la capacité est certes plus restreinte (il ne pouvait accueillir qu’environ 40000 personnes …) mais il n’en est pas moins une œuvre spectaculaire, dont les sous-sols sont incroyablement bien conservés et il y est encore plus aisé d’imaginer l’effervescence qui y régnait les jours de spectacle.

Les gradins et les sous-sols de l’amphithéâtre de Pouzolles vus de l’arène

Les gradins et les sous-sols de l’amphithéâtre de Pouzolles vus de l’arèneCrédit photos www.viaggio-italia.fr sous licence Creative Commons

Et puis, ici point de perches à selfies, point de légionnaires de pacotilles, juste un amphithéâtre – immense – rien que pour vous, un gardien, pas de cartes postales en vente, tout le temps d’en faire trois le tour et cela pour une misérable poignée d’euros …

Mots-clefs : , , , , ,

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

1 Partages