Carnets de voyages en Italie et méditerranée

La Basilique Saint Clément, 1800 ans d’histoire méconnue entre le Colisée et le Latran

Situé dans les niveaux bas de la Basilique Saint Clément cet autel est dédié à Cyrille et Méthode, évangélisateurs de l'Europe de l'Est au 9ème siècle
Situé dans les niveaux bas de la Basilique Saint Clément cet autel est dédié à Cyrille et Méthode, évangélisateurs de l'Europe de l'Est au 9ème siècle

Situé dans les niveaux bas de la Basilique Saint Clément cet autel est dédié à Cyrille et Méthode, évangélisateurs de l’Europe de l’Est au 9ème siècleI, Ondřej Žváček [GFDL, CC-BY-SA-3.0 or CC BY 2.5], via Wikimedia Commons

À quelques brasses du Colisée, lieu touristique fréquenté si il en est, en direction de la Basilique Majeure de Saint Jean de Latran, sur une petite artère se trouve l’étonnante Basilique Saint Clément . Étonnante elle l’est tant par le contraste entre sa façade, austère et discrète, et la richesse de sa décoration intérieure, elle l’est également par le calme et la paix qu’on y trouve à deux pas d’un des sites archéologiques les plus visités au monde, elle l’est enfin pour la richesse de son histoire et de son architecture.

 

 

 

 

 

À 10 mètres sous terre le niveau romain et le temple de Mithra

Sous-sol antique de la basilique San Clemente de rome

Le niveau le plus ancien du mille-feuilles archéologique de la Basilique Saint Clément de Rome est ce Mithraeum spectaculaire du début du 3ème siècle de notre ère.Di Ice Boy Tell (Opera propria) [CC BY-SA 3.0], attraverso Wikimedia Commons

La Basilique Saint Clément, ainsi nommée en l’honneur du Pape Clément 1er martyrisé à la toute fin du premier siècle, offre au visiteur trois niveaux de découverte.

La zone archéologique la plus ancienne, située à dix mètres sous terre sur les lieux supposés de la résidence romaine de Clément, propose tout à la fois un vaste bâtiment que l’on pense être une usine de fabrication de monnaie datant du premier siècle, et une autre construction qui devint aux second et troisième siècles un Mithreum.

Le Mithreum est un lieu de culte dédié au Dieu Mithra, un Dieu d’origine perse dont le culte apparut à Rome de façon presque concomitante au christianisme, très certainement adopté par une part des légionnaires revenus à Rome après des opérations aux confins de l’Empire.

Si l’iconographie (la principale source d’interprétation de ce culte sur laquelle on puisse s’appuyer aujourd’hui) du culte Mithraïque est différente du culte chrétien, donnant une place importante aux symboles animaliers (notamment le taureau égorgé par Mithra) et aux éléments (Mithra semble né de la roche), il est tout de même intéressant de constater certaines similitudes intéressantes : il s’agit d’un culte monothéiste comprenant la pratique du baptême (résurrection symbolique), de la communion, etc.

À 4 mètres sous terre une première Basilique

Au dessus de la zone archéologique se trouve, à quatre mètres sous le niveau du sol, la première Basilique Chrétienne consacrée à Saint Clément. Cet édifice a été bâti entre le 4ème et le 5ème siècle, occupant le premier étage de l’édifice romain situé au niveau inférieur. Il s’agit d’une basilique à trois nefs occupée jusqu’au début du 11ème siècle où elle fut grandement endommagée suite au sac de Rome par les normands de Robert Guiscard.

Cette Basilique était très richement décorée d’une très importante collection de fresques murales du Haut Moyen Age.

La Basilique Saint Clément reconstruite au 12ème siècle

Le début du 12ème siècle verra l’édification de la Basilique actuelle et de son Cloître, véritable havre de paix à deux pas du Colisée.

Le petit Cloître de la Basilique Saint Clément du Latran est un havre de paix à quelques encablures du Colisée

Le petit Cloître de la Basilique Saint Clément du Latran est un havre de paix à quelques encablures du ColiséeDi Miguel Hermoso Cuesta (Opera propria) [CC BY-SA 4.0], attraverso Wikimedia Commons

Les fondations de la Basilique de Saint Clément actuelle sont parfaitement visibles au niveau inférieur, celui de la première basilique où les pieds des colonnes semblent transpercer le plafond pour venir se superposer aux murs et colonnes de celle-ci… Cet enchevêtrement de Basiliques Chrétiennes qui se superposent sur des demis niveaux est une vision réellement étonnante et confirme qu’à Rome rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme !

L’intérieur de la Basilique Saint Clément offre une décoration riche mêlant le style byzantin avec un plan classique à trois nefs, séparées de colonnes antiques de marbre et de granit. Les ors du Chœur donnent beaucoup de lumière et d’éclat à l’ensemble de la Basilique qui abrite dans ses chapelles le tombeau de Saint Clément et les reliques des Saints Méthode et Cyrille, connus pour être les évangélisateurs de l’Europe de l’Est et auxquels un autel est également dédié dans la première Basilique.

Coeur de la Basilique San Clemente Rome

L’influence byzantine et est-européenne est flagrante dans la décoration de la Basilique Saint Clément.mppp [CC BY-SA 3.0], via Wikimedia Commons

Se restaurer à la Trattoria Luzzi et continuer la promenade dans le quartier

La visite de la Basilique San Clemente peut faire partie intégrante d’une excursion comprenant l’incontournable Colisée et la Basilique Majeure de Saint Jean de Latran, qui est, et non Saint Pierre de Rome, la Cathédrale de Rome et la plus ancienne Basilique de la ville.

Or, ces visites ne manqueront pas de vous ouvrir l’appétit, dans un quartier où vous risquez de payer très cher pour des prestations très médiocres; mais n’ayez pas d’inquiétude car la Via San Giovanni in Laterrano, où vous vous trouvez, réserve quelques belles surprises.

Parmi les quelques Trattoria de la rue nous vous conseillons la Trattoria Luzzi, qui commence malheureusement depuis quelques années à être très fréquentée. En effet, cet maison propose à des prix imbattables les principales spécialités de la cuisine romaine réalisées de façon très satisfaisante : Abbaccio al forno (agneau au four), la coda (la queue de bœuf mitonnée pendant des heures dans la tomate – ahhh la coda…), les lasagnes de la grand-mère, et, pour les irréductibles, de bonnes pizze (essayez la pizza tomate / roquette). Le tout est proposé dans une ambiance de hall de gare avec un personnel unique en son genre, probablement recruté à la sortie d’une prison ou à la cour des miracles. Forts en gueules, étourdis, mais parfois enclins à vous payer la grappa !

Si, comme cela arrive souvent à l’heure de pointe, vous vous trouvez face à une file d’attente qui déborde dans la rue, continuez votre chemin jusqu’au coin de la rue suivante où un second Luzzi vous accueille depuis peu.

Plan du quartier Saint Jean de Latran – Saint Clément – Colisée

See full screen

Mots-clefs : , , ,

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

3 Partages