Carnets de voyages en Italie et méditerranée

Sortir à Rome : le Campo de Fiori

Statue de Giordano Bruno rome
Statue de Giordano Bruno rome

Sa statue en bronze de Giordano Bruno veille sur le Campo de Fiori depuis 1889Crédit photos www.viaggio-italia.fr sous licence Creative Commons

Il est facile de trouver à Rome un quartier pour sortir après une journée de visite ; les places, placettes, ruelles, regorgent, dans de nombreux quartiers, de bars à cocktails, d’enoteche, de clubs.
L’ambition de Viaggio Italia n’est donc pas de faire le tour de tous les bars de Rome car, même si je pense pouvoir trouver des volontaires, nous craignons d’occasionner des troubles à l’ordre public, ainsi qu’à l’ordre domestique… Nous tacherons donc de nous atteler à une tache plus abordable consistant à proposer modestement quelques points de chutes à ceux qui découvrent Rome, et nous commencerons par une place haute en couleur : le Campo de Fiori.

Un marché romain typique la journée, un lieu de sortie le soir, sous le regard de Giordano Bruno

Au Campo de Fiori l’ordre des choses semble immuable, sous la surveillance bienveillante de Giordano Bruno qui fut ici brûlé en 1600 pour avoir, entre autres « crimes », osé affirmer que la terre n’était pas le centre de l’univers mais une partie infime de celui-ci parmi d’innombrables mondes comparables au notre.

Réhabilité trois siècles plus tard Giordano Bruno trône désormais au centre la place où, chaque matin, sauf le dimanche, vient prendre place un marché qui attire aussi bien les romains que les touristes s’affolant devant la vue d’une orange (vraiment) mûre ou d’une fleur de courgette.Ici s’entremêlent les fripes, la maroquinerie, de superbes étals de primeurs, un fromager présentant les plus spectaculaires spécialités de la péninsule (dont certains fromages à pâte dure vieillis sur un lit de paille doivent valoir le déplacement), et… les inévitables pâtes tricolores de la marque Campo de Fiori à 5 € les 250 grammes qui fleurent bon l’attrape-nigaud.

Légumes au marché du Campo de Fiori Rome

Le Campo de Fiori abrite un marché très animé et coloré qui se tient tous les jours sauf le dimancheCrédit photos www.viaggio-italia.fr sous licence Creative Commons

En début d’après midi le marché laisse la place aux étals de fleurs, lointains souvenirs de l’époque où se tenait une prairie fleurie qui donna son nom à la place, offrant aux flâneurs quelques heures de calme en attendant que vienne le soir.

Le soir une place où les restaurants de cuisine italienne et les bars sortent leurs terrasses

Lorsque le soir approche les étals se replient et les camions de nettoyage entament leur ballet pour rendre la place aux terrasses des restaurants et des bars qui l’encerclent . Le Campo de Fiori est pris d’une nouvelle agitation ; les tables avancent de plus en plus sur la place, les parasols s’ouvrent, les vérandas se déploient, les vendeurs à la sauvette prennent leurs marques, les violoncellistes et les cracheurs de feu posent leurs tabourets au pied de la statue et autour de la fontaine. Parmi les convives les premiers arrivés sont les touristes, car les italiens sortent et mangent tard.

Ceetiz - Rome - Meilleur prix garanti

Petit à petit, une foule bigarrée prend possession des lieux, les enfants courent, escaladent, sautent, sous les yeux des parents qui refont le monde (ou simplement la journée) devant un aperitivo forcément bien mérité.

Si vous survivez aux sollicitations des camelots insistants venus vous proposer un hélicoptère à propulsion élastique, une perche à selfie ou de l’authentique artisanat béninois , vous pourrez difficilement résister à l’ambiance étonnamment populaire du lieu. Au Campo de Fiori, tout Rome va défiler pour vous, les touristes nous l’avons dit, les habitants du quartier venus promener leur chien ou leurs enfants, la bourgeoisie qui fait une halte avant de poursuivre jusqu’à la place Navonne, quelques marginaux.
Laissez-vous porter et admirez le théâtre de la vie, toutes les histoires qui se nouent devant vous, et si la faim commence à vous tenailler vous avez l’embarras du choix : grill, pizzerias, trattorias de bonne facture, vous avez tout sous la main, et à condition de ne pas céder au menu turistico et de vous lancer dans l’exploration des spécialités de la cuisine romaine, vous ne serez pas déçu.

Mots-clefs : , , ,

Vous aimerez aussi...

  • Sortir à Rome, la Piazza di Santa Maria in TrastevereSortir à Rome, la Piazza di Santa Maria in Trastevere Le quartier du Trastevere à Rome, littéralement « de l’autre côté du Tibre », a été et demeure par endroits un quartier très populaire, peuplé de marins, d’artisans, de juifs. De cette […]
  • Sortir à Naples, Piazza San Domenico MaggioreSortir à Naples, Piazza San Domenico Maggiore Cette place confortablement assise à l’ombre de la Basilique San Domenico Maggiore et de l’Obélisque de Saint Dominique est l’une des plus importantes du centre historique de Naples. […]
  • Sortir à Naples : La Piazza BelliniSortir à Naples : La Piazza Bellini Pour sortir à Naples au cœur du centre historique, la Piazza Bellini est un endroit incontournable, tant le soir que pour s'arrêter à l'heure du thé

Laisser un commentaire

1 Partages