Carnets de voyages en Italie et méditerranée

Articles marqués avec ‘Amphithéâtre romain’

Le Ghetto de Rome, un village dans la ville

Le Théâtre Marcello, surmonté depuis le 16ème siècle par la Palais de la famille Savelli, marque avec le portique d'Ottavia l'une des limites du Ghetto de Rome

Le Théâtre Marcello, surmonté depuis le 16ème siècle par la Palais de la famille Savelli, marque avec le portique d’Ottavia l’une des limites du Ghetto de Rome Crédit photos www.viaggio-italia.fr sous licence Creative Commons

Ce qui frappe tout de suite en entrant sur la piazza Delle Cinque Scòle c’est cette atmosphère de petite ville coupée du reste de la Cité. En effet, cette place est la plus importante du Ghetto de Rome et elle est, comme tout le quartier, tournée sur elle-même, accessible soit depuis le Tibre en passant le long de la synagogue, à côté des guérites des carabinieri, soit par quelques passages et ruelles étroits. De haut bâtiments ferment la place où les bancs sont occupés par des anciens refaisant le monde, le parvis sert

Le Colisée après le chute de l’Empire Romain

Le Colisée au 18ème siècle

Le Colisée, détruit par les tremblements de terre, dépouillé par les marchands de pierres et de marbres, abrite au 18ème siècle un chemin de croix. Tableau de Thomas Cole – 1832Thomas Cole – domaine public

Le Colisée est l’un des monuments antiques les plus visités au monde, le symbole de Rome, une silhouette connue de tous, mais qui sait ce qui advint du Colisée après la chute de l’Empire Romain d’occident ? Une exposition consécutive aux dernières fouilles et aux travaux de restauration qui se sont déroulés ces deux dernières années fait le point sur cette histoire insoupçonnée.

Colisée et Compagnie…

Les gradins et les sous-sols du Colisée - Rome

Les gradins et les sous-sols du ColiséeCrédit photos www.viaggio-italia.fr sous licence Creative Commons

Oh ça pour être beau il est beau le Colisée ! Trônant fièrement à côté de l’Arc de Constantin et dominant l’Avenue des Forums Impériaux il expose sa masse incroyable, ces arcades ciselées, ses escaliers vertigineux, ses gradins innombrables dont on pense qu’ils pouvaient abriter plus de 60000 citoyens romains …

Le récent tremblement de terre qui a touché l’Italie jusqu’à Rome, fissurant au passage la façade de Saint Paul hors les Murs (et m’occasionnant un réveil on ne peut plus circonspect à 7H41… mais c’est une autre histoire), nous a rappelé devant l’inquiétude des romains pour leurs monuments à quel point cet édifice incomparable fait partie de notre patrimoine commun.