Carnets de voyages en Italie et méditerranée

Articles marqués avec ‘Bar’

Sortir à Rome, la Piazza di Santa Maria in Trastevere

La place Santa Maria in trastevere à Rome , de nuit

La Piazza di Santa Maria in Trastevere a gardé des airs de la Rome d’après-guerre, celle où on peut s’attendre à voir Anita Ekberg surgir d’une fontaine, ou la belle Claudia du coin de la rue …Crédit photos www.viaggio-italia.fr sous licence Creative Commons

Le quartier du Trastevere à Rome, littéralement « de l’autre côté du Tibre », a été et demeure par endroits un quartier très populaire, peuplé de marins, d’artisans, de juifs. De cette époque le Trastevere a conservé une atmosphère unique où l’architecture, la lumière, l’ambiance sonore se rapprochent plus d’un film de Fellini que de la Rome monumentale. Aujourd’hui en voie de « gentrification » le quartier a su garder de sa personnalité et est l’endroit idéal pour sortir à Rome, dîner dans une ancienne maison close, ou profiter du spectacle de la vie sur Piazza di Santa Maria in Trastevere.

Sortir à Naples, Piazza San Domenico Maggiore

Sortir à Naples place San Domenico Maggiore

La Piazza San Domenico Maggiore vous accueille avec ses terrasses généreuses, ses bars, ses restaurants ,ses pâtisseries, le tout au pied de la ténébreuse basiliqueDi Luca Aless (Opera propria) [CC BY-SA 4.0], attraverso Wikimedia Commons

Cette place confortablement assise à l’ombre de la Basilique San Domenico Maggiore et de l’Obélisque de Saint Dominique est l’une des plus importantes du centre historique de Naples. Outre la basilique ; la place est bordée par plusieurs palais dont le Palais Petruzzi, l’Université Orientale de Naples et le decumanus inférieur, Spaccanapoli. Les allées et venues qui irriguent la place à longueur de journée et de nuit, ainsi que les généreuses terrasses des cafés, bars et salons de thé en font un endroit idéal pour sortir à Naples.

Sortir à Rome : le Campo de Fiori

Statue de Giordano Bruno rome

Sa statue en bronze de Giordano Bruno veille sur le Campo de Fiori depuis 1889Crédit photos www.viaggio-italia.fr sous licence Creative Commons

Il est facile de trouver à Rome un quartier pour sortir après une journée de visite ; les places, placettes, ruelles, regorgent, dans de nombreux quartiers, de bars à cocktails, d’enoteche, de clubs.
L’ambition de Viaggio Italia n’est donc pas de faire le tour de tous les bars de Rome car, même si je pense pouvoir trouver des volontaires, nous craignons d’occasionner des troubles à l’ordre public, ainsi qu’à l’ordre domestique… Nous tacherons donc de nous atteler à une tache plus abordable consistant à proposer modestement quelques points de chutes à ceux qui découvrent Rome, et nous commencerons par une place haute en couleur : le Campo de Fiori.

Sortir à Naples : La Piazza Bellini

La piazza Bellini de Naples avec ses ruines grecques, la statue du grand homme et les terrasses des cafésIstvánka at Hungarian Wikipedia [GFDL (http://www.gnu.org/copyleft/fdl.html), CC-BY-SA-3.0 (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/),

Au cœur du centre historique de Naples, la Piazza Bellini est un endroit incontournable pour s’arrêter à l’heure du thé ou sortir le soir

A Naples, lorsque vient le soir et que les voyageurs harassés, fourbus mais enchantés de leurs découvertes, sentent venir les premiers signes de la déshydratation, il est grand temps de commencer à chercher un point de chute pour se désaltérer, réfléchir à l’organisation de la soirée ou encore trouver ce fameux endroit où une fois installés il est très difficile de libérer sa chaise tant on s’y sent bien.

Les cocktails italiens : L’Americano

Le Negroni est une variante savoureuse mais … traîtresse de l’Americano

Le Negroni est une variante savoureuse mais … traîtresse de l’AmericanoCrédit photos www.viaggio-italia.fr sous licence Creative Commons

S’il n’est peut-être pas le meilleur des cocktails, l’Americano est certainement l’un des apéritifs les plus remarquables. Servi dans un petit tumbler cylindrique à la belle rigueur janséniste, il vous comblera par ses reflets nacrés et mordorés.

Suave, légèrement amer, l’Americano est décidément une merveille.

Pour ne rien gâter, il est quasiment inratable : moitié vermouth rouge, moitié Campari, deux glaçons bien secs, une rondelle de citron, un quartier d’orange et l’affaire est faite.