Carnets de voyages en Italie et méditerranée

Articles marqués avec ‘Basiliques Romaines’

Les basiliques Santa Prassede et Santa Pudenziana de Rome, un recueil de mosaïques méconnues

Façade basilique Santa Pudenziana Rome

La façade quelque peu défraîchie de la Basilique Santa Pudenziana recèle encore des traces de fresque anciennes et montre un campanile du 13ème siècleCrédit photos www.viaggio-italia.fr sous licence Creative Commons

La ville de Rome compte pas loin de 900 églises dont certaines sont des lieux universellement connus, comme les quatre Basiliques Majeures de Saint Pierre, Saint Jean de Latran, Saint Paul hors les Murs et Sainte Marie Majeure, mais de nombreuses autres églises romaines demeurent assez méconnues alors qu’elles renferment des trésors artistiques inestimables. À ce titre, les Basiliques Santa Prassede et Santa Pudenziana (Sainte Praxede et Sainte Pudencienne), bien que situées à deux pas de la Gare de Termini, des Termes de Dioclétien et de

Visiter la Basilique Saint Pierre de Rome, comprendre et voir l’essentiel !

place saint pierre de rome

La place Saint Pierre au petit matin., bien avant l’arrivée de la foule, voire avant l’ouverture des guichets, c’est le moment idéal pour visiter la Basilique quitte à manquer le petit-déjeuner à l’hôtelPar Photograph by Greg O’Beirne (Travail personnel) [GFDL, CC-BY-SA-3.0 ou CC BY 2.5], via Wikimedia Commons

Cette longue queue en serpentins, qui sent bon la crème solaire et la déshydratation, a pu en décourager beaucoup tant elle ressemble à l’antichambre de l’enfer … alors qu’elle nous mène vers le vaisseau amiral de la Chrétienté. En effet, visiter Saint Pierre de Rome peut se révéler être une terrible épreuve tant l’affluence y est importante et les effets de la sécurité renforcée, depuis l’attentat contre Jean Paul II et les récentes menaces du Calife autoproclamé de Daesh, ne fait que rallonger l’attente. Mais ne vous découragez pas, suivez le guide pour découvrir comment tirer le meilleur parti de votre visite de la Basilique Saint Pierre, et dans les meilleures conditions.

La Basilique Saint Clément, 1800 ans d’histoire méconnue entre le Colisée et le Latran

Situé dans les niveaux bas de la Basilique Saint Clément cet autel est dédié à Cyrille et Méthode, évangélisateurs de l'Europe de l'Est au 9ème siècle

Situé dans les niveaux bas de la Basilique Saint Clément cet autel est dédié à Cyrille et Méthode, évangélisateurs de l’Europe de l’Est au 9ème siècleI, Ondřej Žváček [GFDL, CC-BY-SA-3.0 or CC BY 2.5], via Wikimedia Commons

À quelques brasses du Colisée, lieu touristique fréquenté si il en est, en direction de la Basilique Majeure de Saint Jean de Latran, sur une petite artère se trouve l’étonnante Basilique Saint Clément . Étonnante elle l’est tant par le contraste entre sa façade, austère et discrète, et la richesse de sa décoration intérieure, elle l’est également par le calme et la paix qu’on y trouve à deux pas d’un des sites archéologiques les plus visités au monde, elle l’est enfin pour la richesse de son histoire et de son architecture.

La Garde Corse Papale et le peuplement corse du Trastevere à Rome

Uniformes des gardes corses du pape

Le peuplement corse dans le quartier du Trastevere était si important que les corses au service de la papauté finirent par avoir leurs propres unités Domaine public

Dans notre article sur la Basilique San Crisogono nous avons brièvement évoqué le fait qu’elle était devenue l’église nationale des corses de Rome or, lors de notre dernière visite à Rome, après avoir exploré la crypte nous sommes allé voir le prêtre qui se trouvait là pour lui demander si il pouvait nous éclairer sur l’histoire de la Garde Corse Papale dont nous avions entendu parler quelques semaines auparavant. La réponse du prêtre nous laissa interloqués :

San Crisogono, une basilique romaine à l’histoire étonnante et méconnue au cœur du Trastevere

Vue depuis l'extérieur de la Basilique Saint Chrysogone

La basilique San Crisogono, dans le quartier du Trastevere, offre plus que ce que sa façade suggère …Di LPLT (Opera propria) [CC BY-SA 3.0 o GFDL], attraverso Wikimedia Commons

À deux pas du Tibre, aux portes du quartier du Trastevere se dresse une basilique dont l’aspect extérieur n’incite pas nécessairement à la curiosité, et pourtant nous allons vous inciter à pousser la porte de San Crisogono (Saint Chrysogone pour les francophones) et découvrir toutes ces richesses cachées.