Carnets de voyages en Italie et méditerranée

Articles marqués avec ‘Plage’

Un long week-end à Palerme, 3 jours pour découvrir la capitale arabo-normande de la Sicile

La baie de Palerme - la Conca d'Oro - vue depuis les toits de la Cathédrale de Monreale.

La baie de Palerme – la Conca d’Oro – vue depuis les toits de la Cathédrale de Monreale.Crédit photos www.viaggio-italia.fr sous licence Creative Commons

Palerme, capitale de la plus grande île de la méditerranée, est une ville paradoxale où se mêlent les plus grandes richesses et une misère dont on a du mal à imaginer l’existence en Europe au 21ème siècle. Palerme c’est le bruit et la fureur, mais aussi la beauté et un art de vivre inimitable, souffrant de nombreux maux, dont la corruption et Cosa Nostra ne sont pas les moindres, durement touchée par les bombardements alliés en 1943, la ville tente depuis plusieurs années de changer son image. La mafia a perdu du terrain et gagné l’hostilité d’une part grandissante de la population, les infrastructures se modernisent peu à peu, et la capitale de la Sicile se prépare à être en 2018 la Capitale Italienne de la Culture ; l’occasion rêvée pour un long Week-end à Palerme !

Rome et la mer, Ostia Antica et… la plage

Vue panoramique du site d'Ostia Antica (Ostie Antique) depuis le Théâtre

Vue panoramique du site depuis le ThéâtreCrédit photos www.viaggio-italia.fr sous licence Creative Commons

Beaucoup l’ignorent mais Rome dispose d’une station balnéaire et d’un port (de plaisance). Situées à une grosse vingtaine de kilomètres du centre ville de Rome, Ostia Antica et Ostia Lido sont administrativement rattachées à la municipalité de Rome faisant de facto de Rome une ville maritime.

Installée à l’embouchure du Tibre (ou du moins sur le cours antique du Tibre) le site d’Ostia Antica devient dès le quatrième siècle « avant-qui-vous-savez » le port de Rome, tantôt port de guerre lorsqu’il s’agit de combattre Carthage, tantôt port de commerce lorsqu’il s’agit d’approvisionner le million d’habitants que Rome comptera à son apogée.