Carnets de voyages en Italie et méditerranée

Articles marqués avec ‘Visiter avec des enfants’

Voyage dans le temps au cœur de Lecce

Une chambre du Musée Faggiano de Lecce

Il est possible ici de se faire une idée claire de l’enchevêtrement des niveaux archéologique dans le Musée Faggiano !Crédit photos www.viaggio-italia.fr sous licence Creative Commons

Lecce, capitale d’une province des Pouilles et principal centre touristique du Salento (le talon de la botte) est universellement connue pour les chefs-d’œuvre de l’architecture baroque qu’elle abrite et qui lui ont valu le surnom de « Florence Baroque ». Mais c’est une tout autre histoire que nous allons vous conter, une histoire vieille de 2500 ans où se croisent les Messapiens (une des principales colonies de la Grande Grèce), les romains, les templiers, les sœurs Clarisses et le plombier !

Le Ghetto de Rome, un village dans la ville

Le Théâtre Marcello, surmonté depuis le 16ème siècle par la Palais de la famille Savelli, marque avec le portique d'Ottavia l'une des limites du Ghetto de Rome

Le Théâtre Marcello, surmonté depuis le 16ème siècle par la Palais de la famille Savelli, marque avec le portique d’Ottavia l’une des limites du Ghetto de Rome Crédit photos www.viaggio-italia.fr sous licence Creative Commons

Ce qui frappe tout de suite en entrant sur la piazza Delle Cinque Scòle c’est cette atmosphère de petite ville coupée du reste de la Cité. En effet, cette place est la plus importante du Ghetto de Rome et elle est, comme tout le quartier, tournée sur elle-même, accessible soit depuis le Tibre en passant le long de la synagogue, à côté des guérites des carabinieri, soit par quelques passages et ruelles étroits. De haut bâtiments ferment la place où les bancs sont occupés par des anciens refaisant le monde, le parvis sert

La crèche napolitaine, tout l’art et l’esprit de Naples

Détail d'une crèche de la Basilique San Paolo Maggiore de Naples, illustrant une scène de la vie quotidienne aux 18ème ou 19ème siècle.

Détail d’une crèche de la Basilique San Paolo Maggiore de Naples, illustrant une scène de la vie quotidienne aux 18ème ou 19ème siècle.Crédit photos www.viaggio-italia.fr sous licence Creative Commons

La crèche napolitaine est à l’origine une représentation artisanale des scènes de la Nativité et présente à ce titre un certain ombre de personnages « imposés » : l’enfant-Jésus, les rois-mages, les parents de Jésus, etc. Contrairement à une idée reçue, très répandue, l’art des santons et de la crèche napolitaine n’est pas d’origine populaire mais bien la déclinaison d’une tradition des riches familles napolitaines qui, seules, avaient les moyens suffisants pour rémunérer les artistes en charge les réaliser.

L’île de Procida, un monde en miniature au large de Naples

Procida la marina Corricella

La Marina Corricella résume bien la particularité de Procida : port de pêche abrité derrière des brises lames, façades orientales caractéristiques et colorées, coupole byzantine… Crédit photos www.viaggio-italia.fr sous licence Creative Commons

Que peut-on lire comme bêtises sur ce petit caillou posé à 4 kilomètres de la côté en face de Naples et Pouzolles… Tel Guide (dont la couverture affiche une couleur issue du mélange harmonieux du bleu et du jaune) vous prévient sans rire que l’île est restée la plus sauvage du Golfe de Naples alors qu’elle est peuplée depuis 3000 ans et affiche aujourd’hui 2500 habitants au kilomètre carré ! Tel autre guide vous expliquera doctement qu’on ne sait pas grand-chose de l’histoire de l’île car elle n’est pas bien documentée … Bien loin des clichés et du manque d’intérêt heureux des guides touristiques et des tours opérateurs, Procida est un petit bijou réservé aux curieux, tellement différent de ses grandes sœurs Capri et Ischia.

Visiter la Basilique Saint Pierre de Rome, comprendre et voir l’essentiel !

place saint pierre de rome

La place Saint Pierre au petit matin., bien avant l’arrivée de la foule, voire avant l’ouverture des guichets, c’est le moment idéal pour visiter la Basilique quitte à manquer le petit-déjeuner à l’hôtelPar Photograph by Greg O’Beirne (Travail personnel) [GFDL, CC-BY-SA-3.0 ou CC BY 2.5], via Wikimedia Commons

Cette longue queue en serpentins, qui sent bon la crème solaire et la déshydratation, a pu en décourager beaucoup tant elle ressemble à l’antichambre de l’enfer … alors qu’elle nous mène vers le vaisseau amiral de la Chrétienté. En effet, visiter Saint Pierre de Rome peut se révéler être une terrible épreuve tant l’affluence y est importante et les effets de la sécurité renforcée, depuis l’attentat contre Jean Paul II et les récentes menaces du Calife autoproclamé de Daesh, ne fait que rallonger l’attente. Mais ne vous découragez pas, suivez le guide pour découvrir comment tirer le meilleur parti de votre visite de la Basilique Saint Pierre, et dans les meilleures conditions.

Cinecitta, Hollywood sur le Tibre

Entrée de Cinecittà à Rome

La mythique entrée des studios de Cinecittà, temple du cinéma italien, qui a gardé son aspect d’origine depuis 1937By JRibaX (Own work) [CC BY-SA 3.0], via Wikimedia Commons

Plus de 3000 films, 47 oscars, Fellini, Scorcese, Sergio Leone, Ben Hur, Quo Vadis, Le Patient anglais, Gangs of New York, La Dolce Vita, Eastwood, Mastroianni, Claudia Cardinale, Di Caprio… à une demi heure du centre de Rome en Métro, la Mecque du cinéma italien et européen vous attends pour un voyage de l’autre côté du décors. Partez à la découverte de l’usine à rêves du cinéma italien et européen : Cinecitta.

Visiter Capri, l’île aux merveilles

Visiter Capri, les faraglioni

les Faraglioni sont l’une des attractions incontournables de Capri, à voir de près lors du tour de l’île en bateau.Crédit photos www.viaggio-italia.fr sous licence Creative Commons

Des trois îles du Golfe de Naples, avec Ischia et Procida, Capri est de loin la plus réputée et la plus touristique, et parfois pour de mauvaises raisons (non c’est pas fini!). De fait, visiter Capri en été dans de bonnes conditions relève du défi car il faut s’attendre à un afflux de touristes qui allongeront les files d’attentes et pimenteront les additions dans les restaurants et les hôtels. Cependant il ne faut surtout pas se décourager, surtout si vous avez la chance de pouvoir venir au printemps ou à l’automne, car Capri est bien la plus belle île du plus beau Golfe d’Italie, sa végétation luxuriante à peu à envier aux caraïbes, ses falaises offrent des perspectives spectaculaires, les vestiges historiques nombreux et étonnants mériteraient à eux seuls le voyage. Nous allons vous proposer une découverte de l’île de Capri sur une journée au départ de Naples, certains que vous y retournerez !

Une excursion à Ischia : le Château Aragonais

L'arrivée sur Ischia en Ferry, avec l'ombre de Capri qui se dessine...

L’arrivée sur Ischia en Ferry, avec l’ombre de Capri qui se dessine…Crédit photos www.viaggio-italia.fr sous licence Creative Commons

Le Golfe de Naples compte trois îles dont la plus célèbre n’est autre que la divine Capri, la plus petite Procida, et la plus grande et la plus peuplée est Ischia. Il serait illusoire de faire le tour de cette île de 46 km² en une fois, mais elle peut parfaitement faire l’objet d’une excursion très agréable d’une journée depuis Naples, en prenant par exemple comme objectif principal la visite du Château Aragonais.

Visiter Naples avec des enfants

Vue de la Villa d'Auguste à Capri

Capri est l’antichambre du Paradis. Les Empereur romains y ont installés leurs résidences secondaires (ici celle d’Auguste), la nature est luxuriante, la mer d’un bleu exceptionnel…Crédit photos www.viaggio-italia.fr sous licence Creative Commons

On dit Naples furieuse, désordonnée, décadente… On a tous vu les enfants des quartiers populaires jouer au foot sur les places de la ville à une heure où vos petites têtes blondes (ou brunes…nous ne voulons pas de problèmes) dorment depuis longtemps du sommeil du juste, après avoir fait leurs devoirs. Pour vous rassurer je pourrais même ajouter que les petits napolitains plongent depuis la rue dans le port de plaisance en faisant des bombes devant les terrasses des restaurants. C’est vrai. Mais alors comment faire pour visiter Naples avec des enfants sans avoir peur, sans leur apprendre les rudiments de la survie en milieu hostile ? Suivez le guide et vous serez surpris de voir que Naples peut s’avérer très accueillante pour vos petits, et qu’ils s’en souviendront toute leur vie.

Visiter Rome avec des enfants

Vue de la Via Appia Antica à Rome

Le dimanche la Via Appia Antica est fermée à la circulation automobile et on peut y faire de drôles de rencontres …Crédit photos www.viaggio-italia.fr sous licence Creative Commons

Il y a toujours une crainte légitime à envisager de découvrir Rome, avec toutes les visites de Musées, de sites archéologiques que cela implique, lorsque nous sommes accompagnés par des enfants. En effet, ces petits êtres sont toujours motivés à l’idée de partir à l’aventure avec leurs parents, mais leur patience et leurs petites jambes risquent souvent d’être des freins à l’aventure. Cependant, il est tout à fait possible de visiter Rome avec des enfants à conditions d’aménager le programme et de ne pas oublier qu’après l’ effort il y a le réconfort : voici 8 idées de visites qui vous permettront de survivre en famille à Rome !